Monospace Notice d'utilisation voiture

Seat Alhambra: Conduite économique et écologique - Conduite et environnement - Conseils pratiques - Manuel du conducteur Seat AlhambraSeat Alhambra: Conduite économique et écologique

La consommation de carburant, les nuisances, ainsi que l'usure du moteur, des freins et des pneus dépendent de différents facteurs.

  •  Le style personnel de conduite
  •  les conditions individuelles d'utilisation du véhicule et
  •  les conditions techniques

La consommation de carburant peut être réduite entre 10 et 15% en adoptant un système de conduite anticipée et économique.

Ce chapitre prétend, à l'aide de 10 conseils, aider à réduire la pollution et en même temps à économiser de l'argent.

Conseil 1

anticipéeSystème de conduite
anticipée

C'est au moment de l'accélération lorsque le véhicule consomme le plus de carburant.

Si vous conduisez en anticipant vous n'aurez pas besoin de freiner autant et vous accélérerez donc moins. Vous devriez aussi laisser rouler votre véhicule par exemple lorsque vous pouvez anticiper que le feux suivant va passer au rouge.

Conseil 2


Conseil 2

en économisantChanger de vitesse
en économisant de l'énergie

C'est une autre manière sélective d'économiser du carburant. Il suffit de passer au plus tôt les vitesses les plus longues: si vous roulez à la même vitesse avec le moteur tournant plus vite, le véhicule consomme plus d'énergie.

Le graphique montre le rapport entre consommation (l/100 km) et vitesse (km/h) en première, seconde, troisième, quatrième et cinquième vitesses.

Les normes suivantes peuvent être utiles: ne conduisez jamais sur une distance de plus que quelques mètres en première. Il faut changer de vitesse lorsque le moteur atteint 2000 tours.

Si vous conduisez un véhicule équipé d'une boîte de vitesses automatique, actionnez la pédale de l'accélérateur en douceur et n'appuyez pas sur cette pédale jusqu'à la position kick-down. Un programme électronique orienté sur la consommation est ainsi sélectionné automatiquement et passera le plus rapidement possible sur une vitesse plus longue ce qui retarde au maximum la rétrogradation à une vitesse inférieure.

Conseil 3


Conseil 3

plein gazEvitez la conduite à
plein gaz

Evitez dans la mesure du possible, de conduire à la vitesse maximale de votre véhicule. La consommation de carburant, l'émission de gaz nocifs et la pollution acoustique augmentent considérablement à des vitesses élevées.

Le graphique montre le rapport entre consommation (l/100 km) et vitesse (km/h).

Si vous utilisez les 3/4 de la vitesse maximale de votre véhicule, la consommation de carburant sera réduite environ de moitié.

Attention !

En conduisant à des vitesses élevées, l'indice de sécurité sur route diminue.

Conseil 4

Il est conseillé d'éteindre1) le moteurRéduire le ralenti


Il est conseillé d'éteindre1) le moteur dans les embouteillages, aux barrières des passages à niveau et aux feux restant au rouge pendant un certain temps.

L'économie de carburant après 30 à 40 secondes lorsque le moteur est à l'arrêt est supérieure au carburant utilisé au moment du démarrage.

Conseil 5

Grâce aux contrôles réguliers effectuésContrôles réguliers


Grâce aux contrôles réguliers effectués par le service technique, vous aurez la garantie d'économiser du carburant avant même d'entreprendre un trajet.

L'état d'entretien de votre moteur n'influence pas seulement la sécurité routière et la conservation de votre véhicule, mais aussi la consommation de carburant.

Une mauvaise mise au point du moteur peut entraîner une augmentation de la consommation de carburant allant jusqu'à 10%.

Vérifiez le niveau d'huile à chaque fois que vous vous ravitaillez en carburant. La consommation d'huile dépend principalement de la charge et du régime du moteur. En fonction du mode de conduite, la consommation d'huile peut être supérieure à 1.0 L/1000 km.

Un conseil: vous pouvez aussi réduire la consommation en utilisant de l'huile synthétique.

1) Respectez la législation à ce sujet.

Conseil 6


Conseil 6

déplacements courtsEvitez les
déplacements courts

Le moteur et le catalyseur doivent atteindre une température de fonctionnement optimale afin de réduire efficacement la consommation et les émissions de gaz nocifs.

Le moteur froid d'un véhicule de milieu de gamme consomme immédiatement après le démarrage environ 30 à 40 litres de carburant aux 100 km. Après environ un km, la consommation est réduite à 20 litres.

Ce n'est qu'après quatre km que le moteur est chaud et la consommation normale. Il est donc important d'éviter les déplacements courts et de ne jamais chauffer le moteur du véhicule lorsque le véhicule est à l'arrêt et le moteur en marche. Démarrez immédiatement! La température ambiante joue aussi un rôle. Le schéma décrit la différence de consommation (l/100 km) pour le même parcours (km) à +20c et -10c. Votre véhicule consommera moins en hiver qu'en été.

Conseil 7

des pneusVérifiez la pression
des pneus

Vérifiez la pression correcte des pneus.

Un demi-bar en moins augmente le niveau de consommation du carburant de 5%. Si la pression n'est pas correcte, les pneus s'usent avant l'heure à cause de la déformation excessive et de la surchauffe, ce qui entraîne un mauvais comportement de conduite.

Vérifiez toujours la pression des pneus à froid.

De plus: ne conduisez pas avec les pneus d'hiver toute l'année, ils sont plus bruyants et entraînent une augmentation de consommation de 10%. Remplacez-les à temps par les pneus d'été.

Conseil 8

poids inutileEvitez l'excès de
poids inutile

En plus des habitudes de conduite et les contrôles réguliers de votre véhicule, il existe d'autres moyens de diminuer le niveau de consommation :

Evitez le poids inutile

Chaque kg augmente la consommation de carburant : il convient donc de jeter de temps en temps un coup d'oeil à votre coffre pour éviter le poids inutile.

Il est habituel, de conserver le portebagages sur le toit même lorsqu'il n'est plus utilisé. Etant donné la résistance élevée de l'air, une galerie sans charge suppose une augmentation de consommation d'environ 12% à une vitesse de 100-120 km/h.

Conseil 9

électriqueEconomie d'énergie
électrique

Grâce à l'alternateur, de l'électricité est générée avec la conduite. La consommation augmente avec le nombre de consommateurs électriques.

Le dégivrage arrière, les phares supplémentaires, la turbine du chauffage et la climatisation* consomment beaucoup d'énergie. Le fonctionnement du dégivrage arrière entraîne par exemple une consommation supplémentaire d'environ 1 litre en dix heures.

Il convient donc de débrancher les consommateurs électriques lorsqu'ils ne sont plus nécessaires. L'alternateur génère de l'électricité lorsque le moteur est en route.

Conseil 10

Il est utile d'avoir un livre de voyage pourContrôle écrit


Il est utile d'avoir un livre de voyage pour gérer sa consommation de carburant.

Cela ne représente pas un gros effort et le résultat est intéressant car il permet de détecter à temps les variations possibles de la consommation (positives ou négatives) et d'intervenir si nécessaire.

Lorsqu'une consommation trop élevée a été détectée, il convient de vérifier dans quelles conditions s'est réalisée la conduite depuis le dernier ravitaillement.

    Système d'épuration des gaz d'échappement
    Le fonctionnement correct du système d'épuration des gaz d'échappement est primordial pour un fonctionnement plus écologique de votre véhicule. Il faut donc c ...

    Conduite avec remorque
    Votre véhicule est essentiellement conçu pour le transport des personnes et des bagages; mais, muni de l'équipement approprié, et tant que les poids maximums autoris&ea ...

    Catégories



    © 2014-2019 Droit d'auteur www.monospacefr.com