Monospace Notice d'utilisation voiture

Seat Alhambra: Entretien et nettoyage - Conseils pratiques - Manuel du conducteur Seat AlhambraSeat Alhambra: Entretien et nettoyage

Nettoyage du véhicule

Des soins réguliers et appropriés contribuent au maintien de la valeur du véhicule.

Attention !
  •  En cas d'utilisation erronée, les produits d'entretien peuvent être nuisibles à la santé.
  •  Les produits d'entretien doivent toujours être conservés en lieu sûr - en particulier hors de portée des enfants.

produits d'entretien,Lors de l'achat de
produits d'entretien, il faudrait choisir des produits écologiques. Les restes des produits d'entretien ne doivent pas être jetés avec les ordures ménagères.

Lavage

Attention !

L'humidité et le givre dans le système de freinage risquent de compromettre l'efficacité des freins.

Le meilleur moyen de protéger votre véhicule des agressions extérieures est de le laver souvent et d'appliquer un produit de protection.

La périodicité avec laquelle votre véhicule devrait être traité dépend entre autres de sa fréquence d'utilisation, des habitudes de stationnement (garage, stationnement sous des arbres, etc...) Des saisons, des conditions météorologiques et de la pollution atmosphérique.

Plus les fientes d'oiseaux, les restes d'insectes, les retombées résineuses sous les arbres, les poussières de la route et industrielles, les taches de goudron, les particules de suie, les sels de déneigement et d'autres dépôts agressifs adhèrent longtemps au véhicule, plus leur action destructrice est durable. Des températures élevées, p.Ex. Un ensoleillement intense, amplifient l'action corrosive.

Dans certaines circonstances, un lavage hebdomadaire peut être nécessaire, mais un lavage mensuel peut aussi entièrement suffire s'il est accompagné d'un traitement de protection correspondant.

Lorsqu'on ne répand plus de sel de déneigement sur les routes, le soubassement devra impérativement être lavé à fond.

Installation de lavage automatique

La peinture du véhicule est si résistante que, normalement, celui-ci peut être lavé sans le moindre problème dans toutes les stations de lavage automatique. Cependant, la sollicitation de la peinture dépend du type d'installation de lavage, du filtrage de l'eau et du type de produits de nettoyage utilisés, etc.

Remarques

  • Avant le lavage automatique, il ne faut rien prendre d'autre en compte que les précautions d'usage (fermer les glaces et le toit coulissant).

    Il n'est pas nécessaire d'enlever l'antenne de pavillon d'origine.

  •  Si des pièces rapportées particulières - p.Ex. Déflecteurs, becquets, galerie porte-bagages, antennes radio - sont installées sur le véhicule, il est préférable de demander l'avis de l'exploitant de l'installation de lavage.

Lavage du véhicule à la main

respect de l'environnement,Dans un souci de
respect de l'environnement, le véhicule ne devrait être lavé que sur des emplacements de lavage spécialement prévus à cet effet. Dans certaines régions, il peut même être interdit de laver le véhicule en dehors de ces installations.

Et rincez aussi bien que possible.

Nettoyez ensuite le véhicule avec une éponge douce, un gant de lavage ou une brosse de lavage de haut en bas en commençant par le pavillon et en appuyant faiblement. N'employez un shampooing qu'en cas de salissures tenaces. Rincez soigneusement l'éponge ou le gant de lavage le plus souvent possible.

Nettoyez en dernier lieu les roues, les seuils de porte, etc. Utilisez si possible pour cela une deuxième éponge.

Après le lavage, rincez soigneusement le véhicule à l'eau claire et passez-le à la peau de chamois pour terminer.

Remarques

  • Le véhicule ne devrait pas être lavé en plein soleil.
  • Si le véhicule est aspergé avec un tuyau d'arrosage, ne dirigez pas le jet directement sur les barillets de serrure et les joints de portes/de capots - sinon ils risquent de geler en hiver.

Lavage du véhicule avec des nettoyeurs haute pression

  • Suivez impérativement les instructions d'utilisation du nettoyeur haute pression - surtout en ce qui concerne la pression et la distance d'arrosage.
  •  N'utilisez pas de buses à jet omnidirectionnel ou de buses extrêmement puissantes qui "décapent" la saleté.
  •  La température de l'eau doit être de 60c max.
Attention !

Les pneus ne doivent jamais être nettoyés avec des buses à jet omnidirectionnel. Des avaries peuvent être provoquées même avec une distance d'arrosage relativement grande et un bref temps d'action.

Conservation

L'application régulière de produits de soins protège en grande mesure la peinture du véhicule contre les influences de l'environnement citées à la page antérieure sous le titre "lavage" et même contre de légères actions mécaniques.

Il est conseillé d'appliquer un produit de soins à la cire dure sans tarder, lorsque l'eau ne forme plus de perles sur la peinture.

Même lorsqu'un produit protecteur est utilisé durant le lavage, il est conseillé d'utiliser une protection à cire dure au moins deux fois par an.

Lustrage

Le lustrage est indispensable uniquement quand la peinture est ternie et que l'emploi du produit de protection ne suffit plus à lui rendre le lustre voulu. Lorsque le produit de lustrage ne contient pas d'agents protecteurs, la peinture doit être ensuite traitée à la cire.

Remarque

Les pièces de tôle et de matière plastique peintes de couleur mate ne doivent pas être traitées avec des produits de lustrage ou des cires dures.

Accros à la peinture

Les petits accros à la peinture, telles les rayures, les éraflures ou les éclats dus aux projections de gravillons doivent être immédiatement retouchées à la peinture avant que de la rouille ne se forme.

Une amorce éventuelle de rouille doit être éliminée soigneusement. Appliquez ensuite à cet endroit un apprêt anticorrosion, puis une couche de peinture de finition.

Le numéro de la peinture d'origine se trouve sur la plaquette d'identification du véhicule, à l'intérieur du coffre, près du cuvelage de la roue de secours.

Glaces

Ne retirez la neige et la glace des vitres et des rétroviseurs qu'avec une raclette en matière plastique. Afin d'éviter la formation de griffes provoquées par la saleté, il faudrait seulement pousser la raclette et non lui imprimer des mouvements de va-et-vient.

Les restes de caoutchouc, d'huile, de cire1), de graisse ou de silicone peuvent être nettoyés avec un produit de nettoyage des glaces ou un dégraissant de silicone.

1) Ces restes de cire ne peuvent être éliminés qu'avec un détergent spécial. Pour plus de détail à ce sujet adressez-vous à un service technique.

Les glaces devraient être également nettoyées de l'intérieur à intervalles réguliers.

N'utilisez pas la peau de chamois destinée aux surfaces peintes pour essuyer les glaces, car les dépôts de produit de protection pourraient compromettre la visibilité.

Afin que les fils chauffants du dégivrage de glace arrière ne soient pas endommagés, aucun autocollant ne doit être collé de l'intérieur sur les fils chauffants.

Joints de portes, de capot, de hayon et de glaces

Les joints en caoutchouc doivent rester souples et en bon état: il est recommandé de les enduire légèrement de temps à autre d'un produit d'entretien pour caoutchouc.

Vous éviterez ainsi qu'ils ne gèlent en hiver.

Barillets de serrures de portes

Pour dégivrer les barillets de serrures de portes, vous ne devriez utiliser que le spray à action lubrifiante rétroactive et anticorrosive.

Nettoyage des pièces en plastique

Les pièces extérieures en plastique sont lavées normalement et celles qui sont à l'intérieur sont nettoyées avec un chiffon humide. Si cela ne s'avérait pas suffisant, les pièces en matière plastique et le similicuir ne doivent être traités qu'avec des produits d'entretien et de nettoyage spéciaux sans solvants pour matières plastiques.

Remarque

L'usage de désodorisants liquides, placés directement sur les diffuseurs d'air du véhicule, peut endommager les pièces en plastique si l'on renverse du liquide accidentellement sur celles-ci.

Garnitures de sièges et revêtements en tissu

Les garnitures de siège et les revêtements en tissu sur les portes, la plage arrière, le couvre-coffre, le ciel de pavillon, etc. Doivent être traités avec des nettoyants spéciaux ou avec une mousse sèche et une brosse douce.

Cuir

Indépendament de sa sollicitation, le cuir devrait être entretenu de temps en temps en respectant les indications données ciaprès.

Il faut tenir compte du fait que le cuir ne doit en aucun cas être traité avec des détersifs, de l'encaustique, du cirage à chaussures, du détachant et des produits semblables.

Pour un nettoyage normal, imbibez légèrement d'eau un chiffon de coton ou de laine et nettoyez les surfaces de cuir salies.

Les surfaces plus fortement encrassées peuvent être nettoyées avec une solution savonneuse douce (2 cuillères à soupe de savon neutre pour un litre d'eau). Ce faisant, il faut impérativement veiller à ce que le cuir ne soit pénétré d'humidité en aucun endroit et que l'eau ne s'introduise pas dans les points de couture.

Essuyez ensuite avec un chiffon doux et sec.

De plus, en cas de sollicitation normale, il est recommandé de traiter le cuir tous les six mois avec le produit de soin du cuir. Ce produit doit être appliqué avec une extrême parcimonie. Essuyez avec un chiffon doux après effet.

Nettoyage des ceintures de sécurité

Gardez les ceintures propres. Si les sangles sont fortement encrassées, l'enroulement de la ceinture automatique peut être entravé.

Les ceintures encrassées doivent être lavées uniquement avec une solution savonneuse douce sans les déposer du véhicule.

Remarque

Avant de s'enrouler, les ceintures automatiques doivent être complètement sèches.

Attention !
  •  Il n'est pas permis de déposer les ceintures de sécurité pour les nettoyer.
  •  Les ceintures ne doivent pas être nettoyées avec des nettoyants chimiques, ceux-ci risquant d'attaquer les fibres des sangles. Elles ne doivent pas non plus entrer en contact avec des liquides corrosifs.
  •  Contrôlez régulièrement l'état des ceintures de sécurité. Si vous constatez que les fibres de la ceinture, les points de jonction, l'enrouleur automatique ou le boîtier de verrouillage sont endommagés, vous devez vous rendre à un service technique pour remplacer la ceinture de sécurité correspondante.

Roues en acier

Les jantes et les enjoliveurs de roue devraient être nettoyés soigneusement lors du lavage régulier du véhicule. On évite de ce fait que les particules se détachant des garnitures de frein, la saleté et le sel de déneigement ne s'incrustent. Les particules des garnitures de frein qui adhèrent fortement peuvent être enlevées à l'aide d'un détachant pour poussières industrielles. Faites les retouches de peinture avant que la rouille ne se forme.

Roues en alliage léger

Afin que les roues en alliage léger conservent leur aspect décoratif pendant longtemps, il est nécessaire de les entretenir régulièrement. Il faut surtout laver à fond les dépôts provoqués par le sel de déneigement et l'usure des garnitures de frein toutes les deux semaines au plus tard, sinon l'alliage léger est attaqué. Après le lavage, il faudrait traiter les roues avec un nettoyant sans acide pour roues en alliage léger. Tous les trois mois environ, il est nécessaire d'enduire à fond les roues avec une cire dure. Des produits de lustrage pour la peinture ou d'autres produits polissants ne doivent pas être employés. Si la pellicule de peinture de protection est endommagée, p. Ex. Par des projections de gravillons, il faut remédier immédiatement à cette blessure de la peinture.

Attention !

Lorsque vous nettoyez les roues, veuillez tenir compte du fait que l'humidité, le givre et le sel de déneigement sont suceptibles de compromettre l'efficacité du freinage.

Nettoyage et protection du compartiment-moteur

Attention !
  •  Avant de réaliser des travaux dans le compartiment moteur lisez attentivement les instructions du chapitre "compartiment du moteur".
  •  Par mesure de sécurité, il faut retirer la clé de contact avant d'intervenir dans le caisson d'eau.

    Sinon, il y a danger de blessures par des mouvements d'essuieglace dans le cas où ces derniers seraient mis en marche par inadvertance.

Nettoyez de temps à autre le caisson d'eau (situé sous le capot-moteur devant le pare-brise) en ôtant les feuilles, les pétales de fleurs, etc. On évite ainsi que les conduites d'écoulement d'eau ne se bouchent et - sur les véhicules sans filtre à air frais* - que des corps étrangers ne pénètrent dans l'habitacle par l'intermédiaire du système de chauffage et de ventilation.

Un traitement contre la corrosion est appliqué à l'usine dans le compartimentmoteur et sur la surface du groupe motopropulseur.

Une bonne protection contre la corrosion est très importante en hiver lorsque l'on roule fréquemment sur des routes où du sel de déneigement a été répandu. C'est pourquoi il faut nettoyer l'ensemble du compartiment-moteur et le caisson d'eau avant et après la période de salage et appliquer ensuite un produit de protection afin d'inhiber l'action destructrice du sel.

Il n'est permis de procéder à un lavage du moteur que lorsque le contact d'allumage est coupé.

Ne dirigez pas le jet d'eau directement sur les phares, ce qui risquerait de les endommager.

Si le moteur est nettoyé avec des produits1) dégraissants ou si vous faites effectuer un lavage du moteur, la protection anticorrosion est presque toujours éliminée. Vous devriez alors absolument faire effectuer ensuite une protection longue durée de toutes les surfaces, plis et jointures et des organes mécaniques dans le compartiment-moteur. Cette recommandation est également valable si des pièces d'organes mécaniques protégées contre la corrosion ont été remplacées.

du moteur,Lors d'un nettoyage
du moteur, l'eau de lavage est souillée par les restes d'essence, de graisse et d'huile qu'elle emporte avec elle et doit donc être épurée en passant par un décanteur d'huile. Un moteur ne doit donc être nettoyé que dans un atelier ou une station-service.

1) Il ne faut utiliser que des nettoyants prévus à cet effet - en aucun cas de l'essence ou du gazole.

Protection du soubassement

Le soubassement du véhicule est particulièrement protégé contre les agents chimiques et mécaniques.

Mais étant donné que, par suite de l'utilisation du véhicule sur route, des blessures de la couche protectrice ne sont pas à exclure, nous vous conseillons de faire vérifier la couche de protection du soubassement du véhicule et celle de l'ensemble châssis-suspension à intervalles déterminés - de préférence avant l'hiver et au printemps - et de les faire retoucher si nécessaire.

Les services techniques disposent des produits adéquats ainsi que des équipements nécessaires et connaissent les prescriptions d'utilisation.

Attention ! N'utilisez jamais un produit supplémentaire de protection du soubassement ou des produits anticorrosion pour les collecteurs et tuyaux d'échappement, catalyseurs ou écrans thermiques. Ces substances risquent de prendre feu pendant la marche du véhicule.

Remarques pour les véhicules avec catalyseur

En raison des températures élevées qui se développent lors de la postcombustion des gaz d'échappement, des tôles calorifuges supplémentaires ont été posées à proximité du catalyseur. Il ne faut pas appliquer de produit de protection du bas de caisse sur ces tôles, le catalyseur et les tuyaux d'échappement. Il n'est pas permis non plus d'enlever ces tôles calorifuges.

Protection des corps creux

Tous les corps creux du véhicule menacés par la corrosion ont reçu une protection durable à l'usine.

Cette protection ne requiert ni contrôle ni traitement ultérieur. Si par fortes chaleurs, un peu de cire s'échappe des corps creux, elle peut être éliminée avec une raclette en matière plastique et du whitespirit.

échappée estSi la cire qui s'est
échappée est nettoyée avec du white-spirit, il faut respecter les directives sur la sécurité et la protection de l'environnement.

    Voyages à l'étranger
    Si vous avez l'intention de voyager à l'étranger avec votre véhicule, notez que:  pour les véhicules avec moteur à essence et catalyseur, il faut veiller ...

    Contrôles et mises à niveau
    ...

    Catégories



    © 2014-2019 Droit d'auteur www.monospacefr.com